• 1

Les Symptômes

Le syndrome du nez vide peut se comparer au cas du « membre fantôme », ce sont des douleurs neurogènes, liées à la perte de sensation naturelle respiratoire.

Ce ressenti est constant puisque nous respirons 24 heures sur 24.

Il est important de préciser que tout le monde ne vit pas les symptômes de la même façon. La douleur ressentie est propre à chacun. De même, l'intensité des symptômes peut varier dans le temps ou selon l'environnement.

Le froid de l'hiver est généralement vécu comme une véritable brûlure des voies aériennes, les changements de température (passage du froid au chaud), déséquilibre la respiration puisque les cornets amincis ou supprimés ne jouent plus leur rôle de conditionnement de l’air

L’été la sècheresse des muqueuses est particulièrement difficile à supporter

En milieu urbain, la pollution est moins bien filtrée et la climatisation se montre particulièrement agressive. La qualité de vie des personnes subissant le syndrome du nez vide est très fortement liée à leur environnement.

Pour certaines personnes les séquelles peuvent être extrêmement invalidantes.

Voir : les conséquences.

AVERTISSEMENT

Nos conseils et informations ne doivent pas se substituer à un avis médical mais sont donnés à des fins d’informations générales seulement.

Nous ne sommes en aucun cas des professionnels de la santé et nos conseils sur ce site ne remplaceront jamais l’avis d’un médecin

S'abonner à la newsletter

Notre historique

Devant le peu de solutions qui s’offrent aux personnes malades, devant le peu de réponses des médecins, c’est un véritable parcours du combattant pour obtenir un diagnostic qui peut prendre des mois, des années pour certains...

Notre association loi 1901, à but non lucratif, « SYNDROME DU NEZ VIDE FRANCE » a vu le jour en septembre 2010.